Mes nuits sont blanches...

Mes nuits sont blanches…

 

 

 

Ma page blanche je te mets à plat sous ma main

Ma main lisse et transparente

Agitant ce vieux refrain

Pour cette muse fainéante

 

Je poétise au porto blanc

Et mon vers paresseux

Se renverse sur le flanc

D’un comptoir crasseux

 

Sur la sueur de mes nuits blanches

Je griffonne et je crache

Je m’agite entre les hanches

D’une muse un peu lâche

 

Mais je replace mon galurin

Et lisse ma plume blanche

Et d’un trait souple, mais d’airain

Je noircis de fièvre cette page blanche.

 

 

 

Du 17/04/2006 Au 19/04/2006

CopyRight HugoLeMaltais.blog4ever.com



28/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres