A la périphérie de ton ombre...

A la périphérie de ton ombre…

 

 

 

Morsure renouvelée de la vague

Sur l’immobilité douce d’un galet

 

Murmure de la pluie,

Bruissement des étoiles

 

A travers la vitre sale d’un train

Voir glisser la lune sur la surface immobile du fleuve

 

Toujours ce goût de sang dans la gorge,

Quand tousse le remord…

 

Sur l’asphalte souple de la nuit

Je me suis coltiné toutes les étoiles

D’un bout à l’autre du silence…

 

J’ai traversé des villes tentaculaires

Qui s’assoupissaient dans un claquement d’étoiles

Et somnolaient dans un bouillonnement d’aurore…

 

 

 

Du 08/01/2015 Au 13/03/2015

Copyright HugoLeMaltais.blog4ever.com

Photo de Kaaram Hat (Chat dans l'ombre 2009).jpg



14/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres