Warning Vénus

Warning Vénus

 

 

 

Crépitement de la pluie sur la parka

Quart de café brûlant,

Solitude sèche du veilleur d’ombre… 

 

Je brûlais d’Abyssinie et d’opium 

Entre ses cuisses femelles, un écrin de bestialité 

 

Mâle-alpha

Meute aguerrie d’étoiles…

Soumission fauve 

Sous l’épaisseur grise du ciel,

Craquelée de marbrures dorées,

L’humidité brûlante de ton cri…

 

Je vais à ton corps comme je monte au braquo,

Trois points tatoués à l’angle de la main 

Le silence avant la pluie 

Bruissement de la sueur sous l’alcôve,

Nudité aigue du plaisir… 

Dans l’ombre humide de tes arcanes,

Muse

J’ai capté ta volupté… 

 

Quelques grains…

Une plage longue et nue

L’immense rumeur de l’océan 

L’été se brise dans les jardins

Parmi quelques feuilles brunes et dorées

Je souffle sur la braise d’un souvenir 

Cendre

Lointains égarés

Soupir et décadence

 

Je suis le veilleur d’ombres…

Mais çà, je l’ai déjà dis

Je regarde ma Circée sous la pluie glaçante de mon absence 

 

Je traîne mes blessures de papillon

Pendant que l’orage, de sa gorge électrique,

Frissonne les vents 

L’horizon,

La gencive rouge de soleil

Bredouille un gargouillis d’étoiles… 

Pluie,

Tes pas roulent sur ma carcasse

A l’ombre bleue d’une clope

 

Pulsar

Irradiant la profondeur de tes cuisses

Sombre nébuleuse de tes cheveux,

Affûtant le soleil de mon souffle

Abandon dans ce trou noir de volupté

L’arôme de tes yeux est une constellation,

Aiguisant l’orbite de ma caresse

Lissant à l’infini la fibre de mon espace 

Du grain de ta peau, je suis le satellite sauvage

Immensité de ta chaleur

Pulsion lointaine de l’étoile

 

 

 

Du 14/09/2013 Au 14/10/2013

Copyright HugoLeMaltais.blog4ever.com

Photo la Vénus de Milo.jpg



14/10/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres