Récital Kalach

Récital  kalach 

 

 

 

L’inspiration… ?

Vaste étendue, sonore et dure… Où je me castagne, mâle alpha de ma meute… 

Et je mangerai tout le pain de votre bouche… !

J’ai la rage et la dent dure grignotant vos frontières… 

J’ai le verbe ventral et le poème aux tripes !

Mes vers sont brisés et ont la gouaille des tessons d’étoiles

Le regard obscène et ma voix rageuse quand ma main tremble encore d’avoir giflé la muse !

Composer un poème… ?

C’est comme monter au braquo, sur un ring, c’est l’unique et le seul combat…

Je suis sur la bordure

Et je sonde la ligne de front,

Un rictus en contrebande

Je joue une partie clandestine,

A guichet fermé avec le ciel,

Passeur de nuage en mal d’horizon…

Mes vers :

Un gang montant au braquage de l’Académie Française,

Bousculant à coup de riot-gun les étoiles alcalines,

Les douilles cliquetant sur l’ombre de leurs pas méthylène…

 

Et j’écris…

J’écris de ma cavale, du fond de ma planque

J’écris des maux de verre pilé

J’y flingue mes fantômes à coup de mojitos et de nuits blanches

Dessoûlant quelques vieux rêves… 

 

 

 

Du 09/05/2014 Au 29/07/2014

Copyright HugoLeMaltais.blog4ever.com

Photo de F.Dufour (AFP 2013).jpg



29/07/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres