La solitude des plaines

La solitude des plaines

 

 

 

Viaduc inutile parcourant la plaine

Les chevaux marchent dans les pas humides de la brume

Le ciel oscille entre solitude et espace

 

Une route s’étire jusqu’à ce point d’exil

Son ruban d’asphalte bleu, frémi encore de l’odeur chaude de la pluie

Quelques arbres rabougris, mesurent l’espace de cendre froide de sa course…

 

Le reflet calcifié de la lune

Dessine sur la plaine

L’ossature de la nuit.

 

Les trains passent résignés,

Lourds, vers la carcasse des ports lointains

La chaleur agglutinée sur leur route de fer et de rouille 

 

Pendant que le ciel bavait la salive acide des regrets,

Un marcheur courbait l’horizon de son pas d’oubli…

 

 

 

Du 18/08/2014 Au 22/09/2014

Copyrigth HugoLeMaltais.blog4ever.com

Photo de Christophe Pellé (Dans le vent 2013).jpg



22/09/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres