Ce siècle avait 2 ans!

CE SIECLE AVAIT DEUX ANS.

 

 

 

Victoire sur succès, ce paternel qu’il suit :

Impérial étendard, hochet aussi grandiose

Ce qui pour cet enfant, augure tant de choses

Tout dans son regard nu, l’Espagne et l’Italie!

 

Ombres des Feuillantines, aux sombres nonnes enfuies

Rhétoriques et sérieux, pour l’école virtuose?

Hanté de poésie, aux songes fait osmose,

Une mention reçue, et c’est l’Académie!...

 

Grande peine frappant; une mère envolée,

Obstiné cependant, une revue il crée,

Nouvellement marié : il n’avait que vingt ans!

 

Accoudé au bureau, conquérant enragé,

Il compose divin, au siècle s’éveillant,

Toute une légende : humaine et révoltée!

 

 

 

16/04/2001

Copyright HugoLeMaltais.blog4ever.com

 


 



19/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres