Tu es la preuve que le monde existe.

Tu es la preuve que le monde existe.

 

 

J’ai dévoré le blé noir de tes yeux,

Ta nuit sommeillant dans mes bras…

Et nous dialoguons des heures de lune.

 

Aux creux du regard...

La tanière de la nuit.

(Il y a des alliances de lumières dans tes cheveux.)

 

La nuit était d'une extrême pudeur...

Y a t-il une aurore plus douce que tes mains...

 

Le rosier sauvage de mes nuits...

Un regard au passé simple.

Un brin d'herbe sommeille dans l'ombre,

Où le soleil s'est essoufflé

Et mes mots frissonnent dans le frimas.

 

Tu manigances mes nuits

Je suis différent de tes soupirs

... sans compagnie, je suis capitaine.

N'ébruite pas mon silence,

Je rêve mes étoiles…

La nuit je suis migrateur.

(Nous sommes des chemins de famines...)

 

Tu es en avance sur mon aube

Je suis un orage qui s'éclaircit.

 

Du 18/10/2018 Au 06/11/2018

Copyright HugoLeMaltais.blog4ever.com

Photo de @ForestEyes_ (Afterlight - Nov 2018).jpg



06/11/2018
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres