Sangria Sutra

Sangria sutra

 

 

 

Laisser pousser la barbe, pour mieux se coller à la poussière, la sueur de la route…

Sillonner l’Andalousie sur une vieille Vespa en écoutant :

Seasons de Chris Cornell…

(Et se tenir à l’écart du monde, de la salsa et du ballon rond)

Trainer dans les rues de Lisbonne…

Dans les bars humides à l’odeur franche du porto blanc et des vers de Pessoa

Errer sur les plages de l’Algarve, parmi les chiens errants et la solitude salée…

(Plus au sud… Et seul.)

A l’extérieur du brouillard de la ville, sous les branches noueuses d’un sycomore,

Humer l’odeur chaude d’une pluie d’été…

(Plus au sud encore…)

Parmi la végétation alourdit par la profondeur de la pluie,

Mâcher l’arôme caramélisé d’un cigarillo…

Sur le rocher de Gibraltar, quand les macaques berbères chapardent sous l’ambre de la lune,

Se rouler une Drum en regardant passer les go-fast…

(Encore…)

Ecouter le souffle profond des cachalots,

Au large de la Gomera

Quand el silbo salue la guardia civil…

(Ici… !)

 

 

 

Du 16/06/2014 au 16/07/2014

Copyrigth HugoLeMaltais.blog4ever.com

Photo de Sam Riley (Sur la route 2012).jpg



16/07/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres