Matricule des Anges

Matricule des anges

 

A l'heure où s'endorment les pigeons

La lumière se recroqueville,

Au creux humide de la nuit.

 

Carlingue de lune,

Sur un ciel de rouille bleue

 

Sous les néons électriques

Les naufragés s’entassent

Entre la chaleur d’un grec et

Les vapeurs

D’une 8-6

 

Les dieux nocturnes

Ont des enseignes lumineuses

Sex-shop, doner kebab et

Pharmacie de garde.

 

Les oies sauvages piquent vers le sud

Le feu crépite

Un verre de porto blanc à la main,

Je m’absente du monde.

 

(J’ai égorgé la nuit, qui s’est répandue dans une aurore écarlate…)

 

Du 23/11/2016 Au 27/11/2016

Copyright HugoLeMaltais.blog4ever.com

 

Tatoués du Biribi.jpg



29/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres