La balistique des espaces...

La balistique des espaces...

 

 

La brume aiguise la plaine de son pas apatride

La brume est une immigrante et, la ligne d'horizon un chemin de contrebande...

Les corbeaux sont des gardes frontières, cisaillant d'un trait noir la brume

La brume est la frontière humide du silence, où notre regard n'est qu'un passager clandestin

La brume effleure les volets écaillés de son baiser de voile

La brume dilue l’ombre immense de l’océan.

Sur la grève, près du vent, la brume conte dans sa langue humide, l'histoire minérale de chaque galets.

Dans la pénombre des futaies, la brume s’affaisse dans des spasmes de pluie.

La brume aiguise son parfum, sur le mousse des rochers luisants et la rumeur d'un ruisseau

 

Du 03/05/2013 Au 25/05/2013

Copyright HugoLeMaltais.blog4ever.com




26/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres