Je t'attendais, à l'ombre de mes solitudes.

Je t'attendais, à l'ombre de mes solitudes.

 

 

Être là ou ailleurs...

Étrange sensation du partir.

La nuit n'est pas à un soupir près...

 

J'ai parcouru des nuits immenses...

... l'aube s'est échappée de tes yeux

N'y a-t-il pas plus troublant message que ton sourire...

Un arbre a été abattu dans ma mémoire...

... se reposer un peu.

 

Quand viendra le néant de nos vies...

Je retiendrai le souffle de ma nuit,

Pendant ce temps,

L’aube se mérite.

Se croire à tort au-dessus de l'ombre

 

La nuit, est la pierre à aiguiser de l'ombre,

Il n'y a pas plus d'ombre que de nuit

... topographe.

 

Je suis ombragé de mes mots.

... de la simplicité intense du trait.

Je chuchote des ombres éphémères

Eux,

Et lui...

Je suis en quête d'un poème étranger...

À chaque horizon, son histoire

... cavalcade des solitudes.

 

J'ai rejoint le bord du silence...

... géomètre de mes espaces

Il y a une potence à chaque cou.

... fissure

Mon existence se précise dans ton regard...

... à l'aube d'un silence.

 

J'écris des ombres futures

Nous sommes encore à la rencontre de ce monde...

... demain est déjà ailleurs.

 

Je me débarrasse de mes langues mortes,

.. y a-t-il une géographie à mes mots...?

... ce besoin viscéral d'être autrement

J'ai d'autres projets de littérature.

 

Du 13/03/2021 Au 24/03/2021

Copyright HugoLeMaltais.blog4ever.com



24/03/2021
22 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres