Narcotique Blues

Narcotique blues

 

 

 

Odeur humide à l’orée de la nuit

Etoiles scarifiées sur les épaules de l’horizon

Que la grisaille mélange de son doigt d’hiver 

 

S’endormir à contre-jour de nos rêves

Accoutumance,

A la solitude des bêtes 

 

Combustion de la mousson,

 Dans la brume matinale

Sur l’humus, quelques perles de sang séché… 

 

Dans le lointain silencieux et trouble,

A peine le spasme d’une vague

Un cargo traîne sa chaleur de rouille 

 

Vertèbres du cauchemar,

Dépliant sa carcasse de sueur

Equarrissage de la nuit,

Quand résonne dans le crépuscule

La paroi osseuse du songe

 

Mais dans le creux reste…

Calqué sur la rétine

Les débris filasses d’un rêve :

(Un enfant du Pacifique, évoluant parmi les baleines à bosses…)

 

 

 

Du 20/10/2013 Au 29/10/2013 

Copyright HugoLeMaltais.blog4ever.com

Photo du blog KMS (Dinosaur Jr 2009).jpg



29/10/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres