La nuit ne s'écrit pas, elle se transforme.

La nuit ne s’écrit pas, elle se transforme.

 

Dans le creux du verbe,

Une douleur s’épuise…

Quand l’aube,

Est un mensonge

A venir.

 

La nuit,

Un frisson de ronce

Sur le chancre du jour

Un murmure d’ortie…

Un été qui se meurt

Sur le front de l’orage.

 

Du 06/07/2018 Au 29/08/2018

Copyright HugoLeMaltais.blog4ever.com

 

Photo de @ruff_n_redE 519 sEPT 2018°.jpg



24/09/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres