Ecrire, c'est vivre un peu plus loin.

Écrire, c’est vivre un peu plus loin.

 

 

 

La nuit est une épluchure d’ombre,

Épinglée à quatre étoiles

La pluie dévalise son silence,

De son haleine de mousse, de lichen et d’ombres…

 

Un homme se pose à la terrasse

Allume sa clope,

Et lit dans le journal les nouvelles du jour...

... déjà tristes d'hier.

 

Je relis quelques ombres de ton passage,

Comme des traces de nuit sous les paupières...

Dans le murmure immobile des arbres.

 

L’eau du caniveau

Charrie mégots et molards

Du quartier afro,

Au parfum oriental d’une herbe assassine.

 

Il est déjà trop tard,

La nuit est partie avec tes yeux

Laissant cette odeur froissée.

 

Je reste à l'équilibre de la nuit,

Un point d'ancrage dans le bruissement des étoiles.

 

 

 

Du 16/06/2019 Au 23/10/2019

Copyright HugoLeMaltais.blog4ever.com



13/11/2019
13 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres