Brugada

Brugada

 

J’ai craché dans le fossé de ma nuit

Là, où gisaient les vertèbres d’un songe

En embuscade,

 

Le sillon d’un souffle, assoiffé de mémoire

Dans les artères d’une aube

Oxydée.

 

Et de mon regard désossé,

Je désarticulais l’ombre d’un ciel

Saturé d’étoiles.

 

Du 23/03/2019 Au 24/04/2019

Copyright HugoLeMaltais.blog4ever.com



24/04/2019
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres